Plouie

Publié le par Tiegezh Santez Anna

 

 

 

 

 

 

askoll

 

 

 

 

 

 

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Emañ Plouie er Poc’hêr, anezhi unan eus ar broioù kozh a ya d’ober Kernev.

 

Unan eus henbarrezioù Breizh-Vihan ez eo Plouie, ha ganet eo diouti “parrezioù-merc’h”.. Evel-hen ez eo deuet eus he c’hof ar parrezigoù nevez-mañ : Plounevez, gant he zrevioù Koloreg ha Landelo; ha Kastellnevez, gant he zrevioù Ar Vouster, Ar C’hillioù hag un tamm eus Lokeored…..

 

Petra dalv an anv-parrez-se: Plouie ? Anv santez Ie pe Hia pe Yae ez eo a ya d’ober ‘Plou-ie”..

 

Santez Yae a oa aorin eus bro-Iwerzhon met he buhez gwerc'hez e vevas ePorthya, e Kernev-Veur (parrez"Saint-Ives") ha merzherezh e voe e 540, e Lanriwoare, gant 777 diskipled all. Eno e kaver ur savadur, e-harz an iliz, a gas soñj eus an darvoud-se.

Santez Yae a voe kantroet gant sant Padrig, hag c’hoar ivez e oa da s. Euni pe Ewin, Herec'h hag Erc'h. Moarvat eo sant Ewin en deus roet e anv da barrez Plevin nepell diouzh Plouie. Eno e oa gwezhall ur chapel gouestlet da sant Brendan (e kêriadenn Landelioù), eñ hag o oa bet badezet ha stummet gant sant s. Erc'h just a-walc’h, breur sant Ewin ha santez Yae.

 

Plouyé se trouve dans le Poher, l’un des anciens pays qui composent la Cornouaille de la Bretagne continentale.

Plouyé compte parmi les paroisses primitives de la Petite-Bretagne, et d’elle sont nées des paroisses-filles. C’est ainsi que se formèrent les petites paroisses suivantes: Plonévez-du-Faou, avec ses trèves de Collorec et de Landeleau; Châteauneuf-du-Faou, avec ses trêves du Moustoir, du Quilliou et de Loqueffret pour une partie.

 

Que signifie le nom de Plouyé ? C’est le nom de sainte Ie ou encore "Hia" qui vient composer celui de "Plou-yé"…..

Sainte Ie était originaire d’Irlande mais elle passa sa vie de vierge à Porthya, en Cornouailles britannique (Cornwall), qui était alors encore la Bretagne, tandis qu’une forte émigration venait étendre ce même pays jusqu’aux terres d’Armorique, sur le continent, là même où sainte Ie mourut martyre, à Lanrivoare, avec 777 autres disciples. Là-bas se trouve un monument, au pied de l’église, qui fait mémoire de cet événement.

Sainte Ie fut convertie par saint Patrick, et c’était la soeur de saint Euni ou Ewin, Herec’h et Erc’h. La paroisse de Plevin, proche de Plouyé, doit sans doute son nom à saint Ewin, et c’est là-bas qu’existait autrefois une chapelle vouée à saint Brendan (au village de Landelioù), saint Brendan qui fut justement baptisé et formé par saint Erc’h, le frère de saint Ewin et de sainte Ie.

 

*

Brendan

 

http://www.sacred-destinations.com/england/st-ives-church

Publié dans emvodoù

Commenter cet article