Breizh da Jezuz, niv.45 (français)

Lizher Tiegezh

Santez  Anna

 

           La lettre de Tiegezh Santez Anna

 

               Niverenn 45 .   Miz  Du /  Novembre 2011

Mois de Sainte Anne

Extrait des Chroniques du Moustoir

 

     Dimanche 12 juin. Réunion de la Communion en vue de préparer notre Pardon de Sainte Anne. Cette année, nous voudrions que soit mis davantage  en lumière le lien étroit qui unit l’inculturation de la foi et la Nouvelle Evangélisation, deux éléments qui ont toujours été, en vérité, au coeur de la vie de notre famille spirituelle, depuis ses débuts, à la suite des JMJ de Compostelle en 1989. La redécouverte des racines chrétiennes de l’Europe en vue de la Nouvelle Evangélisation fut l’objet de l’exhortation de Jean-Paul II aux jeunes, cette année-là, ainsi que le thème de la rencontre en Galice. D’où notre initiative d’organiser un pèlerinage témoignant de l’inculturation de la foi en notre pays, par la langue bretonne, les costumes traditionnels et une grande statue de sainte Anne, Patronne de la Bretagne, réalisée spécialement pour l’occasion et qui se trouve désormais dans notre petite chapelle de Lann-Anna. 

  

Foi et culture et, pour nous, Foi et Bretagne, doivent toujours aller de pair. En octobre 2010, devant de la première assemblée plénière du Conseil Pontifical pour la promotion de la Nouvelle Evangélisation qu’il venait de fonder, Benoît XVI a insisté sur le fait que "...les chrétiens doivent adopter un style de vie crédible et convaincant. ... " et, parlant du "drame de la fragmentation...", le pape a souligné que "certaines  personnes désireuses d’adhérer à l’Eglise sont fortement façonnées par une vision de la vie en contradiction avec la foi. Annoncer Jésus comme seul Sauveur du monde est plus com­pliqué que par le passé." Devant cette situation nouvelle, largement hostile à la foi, il apparaît clairement qu’une culture forte comme celle de la Bretagne est un atout majeur pour la Nouvelle Evangélisation. C’est ce qu’avait fait remarquer Jean-Paul II à l’évêque de Vannes, après sa visite en Bretagne : "Nous allons vers une mondialisation où tout le monde va être ‘brassé’ ; les gens voudront retrouver des racines sûres. Vous, en Bretagne, avez ces racines, comme nous en Pologne. Tout ce qui se passe sur le plan culturel et touche cette minorité qui veut s’exprimer est important et peut être chemin de foi. " (Képhas, janvier-mars 2004)

 

 La suite de cet article en français peut-être obtenue sous forme de fichier Word, ou en demandant l'envoi du bulletin "Breizh da Jezuz" par la poste. Veuillez pour cela nous envoyer un mail à cet adresse: Lann-Anna@hotmail.fr